mercredi 5 juin 2013

La protestation étudiante. Le mouvement du printemps 2006

La protestation étudiante
Le mouvement du printemps 2006
Sous la direction de Bertrand Geay
Raisons d'agir
2009

Présentation de l'éditeur
Au printemps 2006, une mobilisation étudiante et lycéenne de grande ampleur, au centre d'un mouvement interprofessionnel réunissant la quasi-totalité des grandes organisations syndicales, conduisait au retrait du « contrat première embauche » (CPE). Cette victoire marquait une rupture après des années de reculs sur le terrain de la défense de l'Etat social et permettait d’espérer en la reprise du « mouvement social ».
Cette mobilisation de la jeunesse scolarisée a surpris et démenti la représentation commune d'une jeunesse « dépolitisée » et repliée sur elle-même. Surgissait au contraire une génération intéressée aux questions sociales et économiques, préoccupée de son avenir, et soucieuse de la conduite des choses politiques.
Produit d'une recherche collective, cet ouvrage dissèque de l’intérieur le déroulement de cette mobilisation en s’appuyant sur un dispositif d’enquêtes multiples, à la fois monographique et statistique, local et national. La décomposition analytique de ce qui apparaît comme une sorte de « fait social total » devient possible : toute une série d'aspects traités le plus souvent de façon séparée peuvent être saisis dans leur logique d’ensemble, et l’on est en mesure de comprendre ce qui conduit d'ordinaire la jeunesse scolarisée à supporter le sort qui lui est fait ou, dans certaines circonstances, à ne plus l'accepter.
Ces analyses se révèlent précieuses pour comprendre la crise du système scolaire et universitaire, ainsi que les mouvements qui sont en train de se développer face à des réformes actuelles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire